DONNER MON AVIS

Boulanger vous alerte

Campagne d'escroquerie par appel téléphonique, e-mail, SMS ou sur les réseaux sociaux actuellement en cours.

Plusieurs tentatives d'escroquerie par téléphone, e-mail, SMS ou sur les réseaux sociaux, nous ont été signalées. Ces personnes utilisent l'identité de BOULANGER pour vous annoncer le gain d'un lot (smartphone, ordinateur, carte cadeau, bon d'achat...).

Boulanger vous recommande d'agir avec la plus grande vigilance lors de la réception d'avis de gain de cet ordre : ne donnez jamais suite à une opération qui n'est pas organisée directement par Boulanger.

Comment repérer un e-mail, un SMS ou un message frauduleux ?

Certains points peuvent vous alerter sur le caractère malhonnête du message :

Boulanger ne vous demandera jamais vos identifiants, votre mot de passe, ni vos coordonnées bancaires dans un e-mail.

Le message annonce un gain bien que vous n'ayez participé à aucun tirage au sort ou jeu.

Prenez garde à l'orthographe et la grammaire, certains messages frauduleux comportent des fautes.

Que faire si vous décelez une tentative d'escroquerie ou que vous pensez en être victime ?

Si vous recevez ce type d'appels ou d'e-mails suspects :

  • Ne composez pas le numéro proposé
  • Evitez d'y répondre et ne cliquez pas sur les liens hypertextes, ni sur les pièces jointes.
  • Signalez cet e-mail comme indésirable/phishing dans votre boîte de réception, et à la plateforme Signal Spam (www.signal-spam.fr) et/ou sur la plateforme PHAROS (pour "plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements"), accessible sur le site www.internet-signalement.gouv.fr. Ces plateformes ne concernent que les arnaques par e-mail ou via des sites internet.
  • Informez votre Service Client Boulanger au n° de téléphone suivant : 0320494790 (coût d'un appel local) ou à cette adresse e-mail : alertefraudes@boulanger.com.

Si vous recevez ce type de SMS ou de MMS non sollicités :

  • Vous pouvez transférer le SMS abusif au numéro 33700. Après ce transfert, vous recevrez un message vous demandant d'envoyer au 33700 le numéro depuis lequel vous avez reçu le SMS abusif. Ces informations sont transmises aux opérateurs, qui pourront agir rapidement auprès des organismes à l'origine de ces SMS.
    L'envoi d'un SMS au 33700 est gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Euro-Information Telecom*, Orange et SFR. Pour les autres opérateurs, l'envoi d'un SMS au 33700 s'effectue au prix d'un SMS normal.
    * NRJ Mobile, Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, Cofidis Mobile et Auchan Telecom. Pour plus d'informations, connectez-vous sur le site : www.33700-spam-sms.fr.

Si vous pensez avoir été victime d'une tentative d'escroquerie, nous vous conseillons la procédure suivante :

  • Rapprochez-vous de votre établissement bancaire si vous avez communiqué vos coordonnées bancaires et faites opposition.
  • Si vous avez communiqué des pièces d'identités (carte d'identité, passeport...), nous vous invitons à vous rapprocher de la gendarmerie ou du commissariat le plus proche de votre domicile.
  • Modifiez l'ensemble des codes d'accès que vous avez communiqué.
  • Assurez-vous que les systèmes de sécurité de votre ordinateur sont bien à jour.

Pour éviter les fraudes, quelques gestes simples à adopter au quotidien :

  • Ne jamais communiquer vos informations personnelles (coordonnées bancaires, nom, prénom, adresse, etc.) ;
  • Evitez de cliquer sur les liens contenus dans des e-mails douteux prétendant provenir d'une enseigne ou d'un organisme ;
  • Pour vous rendre sur le site en question, tapez plutôt l'URL dans votre moteur de recherche : https://www.boulanger.com/
  • Contactez directement l'enseigne ou la marque citée dans le message afin de déterminer si elle est bien expéditrice du message.
  • N'ouvrez et ne répondez jamais à un e-mail non sollicité ;
  • Utilisez un filtre anti-Spam. ;
  • Assurez-vous du certificat de sécurité du site sur lequel vous surfez, l'adresse URL doit commencer par "https”;
  • Mettez régulièrement à jour les dernières versions de vos navigateurs Internet ;
  • Tenez votre système d'exploitation à jour ;
  • Installez un logiciel antivirus et mettez-le à jour fréquemment.
  • Munissez-vous également d'un pare-feu, qui protégera votre ordinateur des intrusions en provenance d'un réseau tiers.

Quelques exemples :

Exemple d'e-mail frauduleux :

“Votre colis n'a pas encore été envoyé. Veuillez confirmer la livraison.”

“Votre code promo est prêt à être activé”

“Félicitation Didier, Nous vous offrons un Samsung Galaxy S7

“Remportez un bon d'achat Boulanger d'une valeur de 500 euros”

Exemple d'appel frauduleux : “BON D'ACHAT 1000€ - APPELEZ LE 0 892 590 330 ou autre numéro en 08 /”

Des personnes ont reçu un appel du 01.82.88.63.79 ou d'autre numéro leur annonçant qu'elles avaient gagné un bon d'achat BOULANGER d'un montant de 1000€. Afin de récupérer ce lot, elles étaient invitées à composer un numéro surtaxé du type 0 892 590 330.
Il est possible qu'un appel de ce type soit émis depuis un autre numéro que celui indiqué ci-dessus.

“Bon de réduction pour ……”

Exemple de SMS frauduleux :

Des personnes ont reçu un SMS leur annonçant qu'un colis les attendait. Afin de récupérer ce lot, elles étaient invitées à cliquer sur un lien, puis à payer une certaine somme pour pouvoir récupérer leur colis.

Exemple de fraudes sur les réseaux sociaux :

- sur Facebook :

Les sites frauduleux

Certains sites hébergés en France ou à l'étranger utilisent également des codes graphiques et un environnement visuel proches de ceux de BOULANGER pour vous inciter à passer commande. Même les consommateurs les plus avertis peuvent être trompés car ces sites copient nos mentions légales, utilisent nos marques, nos textes et photos, ainsi que notre adresse postale.
Nous n'avons aucun lien avec ces sites.

Quelques exemples de sites sans lien avec Boulanger :

  • top-prix.net
  • prixsoldes.com,
  • achatpascher.net,
  • achat-pas-cher.net,
  • soldes-online.com,
  • achetersuper.com.
  • soldes2018.com.

Si vous avez acheté sur ces sites et que vous soupçonnez une fraude, nous vous conseillons la procédure suivante :

  • Rapprochez-vous de votre établissement bancaire si vous avez communiqué vos coordonnées bancaires et faites opposition.
  • Si vous avez communiqué des pièces d'identités (carte d'identité, passeport...), nous vous invitons à vous rapprocher de la gendarmerie ou du commissariat le plus proche de votre domicile.
  • Modifiez l'ensemble des codes d'accès que vous avez communiqué.
  • Assurez-vous que les systèmes de sécurité de votre ordinateur sont bien à jour.

Protection des mots de passe

Afin de protéger l'accès à votre compte et à vos données personnelles, voici les bonnes pratiques pour sécuriser votre mot de passe :

  • Optez pour un mot de passe de 12 caractères au minimum se composant de majuscules, minuscules, de chiffres et de caractères spéciaux.
  • Utilisez un mot de passe différent pour chacun de vos comptes en ligne (réseaux sociaux, banques, e-mail...).
  • N'utilisez pas un mot de passe ayant un rapport avec vos informations personnelles (date de naissance, adresse, animal de compagnie...).

Boulanger, c'est aussi...