DONNER MON AVIS
Accueil > Bien Choisir / Bien utiliser >

Guide d'achat pour bien choisir un smartphone avec Boulanger.fr

Bien Choisir / Bien utiliser

Guide d'achat pour bien choisir un smartphone avec Boulanger.fr

Bien choisir Bien choisir et bien utiliser son smartphone

Contrairement aux téléphones mobiles simples dont la fonction principale est de téléphoner, les smartphones sont de véritables mini-ordinateurs, aux multiples capacités. Naviguer sur Internet, filmer, photographier, guider (GPS), jouer : les smartphones font aujourd'hui partie du quotidien, et l'offre n'a jamais été aussi dense !

Voici en conséquence quelques conseils à prendre en compte pour bien choisir son smartphone.

Bien choisir son système d'exploitation

Au même titre qu'un ordinateur, le fonctionnement d'un smartphone repose sur un système d'exploitation spécifique, duquel découle les fonctionnalités et les applications exploitables par l'appareil.

Deux grands systèmes d'exploitation se partagent le marché à l'heure actuelle :

Android

Développé par Google, Android est le système d'exploitation pour smartphone le plus courant. Équipant plus de 80% des smartphones, Android dispose en outre avec le Google Play Store du magasin d'applications le plus complet, avec pas moins de 1.5 million d'apps disponibles.

Hautement personnalisable, ce système propose de très nombreux réglages et son apparence peut être profondément modifiée et personnalisée par l'utilisateur, afin d'être parfaitement ajustée à ses envies.

Les constructeurs de smartphones utilisent également cette possibilité, chaque marque proposant ses propres fonctionnalités et sa propre interface : l'interface et les menus d'un téléphone Samsung sous Android seront différents de ceux d'un téléphone Huawei par exemple.

Il est important de noter que si Google propose régulièrement des mises à jour et des nouvelles versions d'Android, le choix de déployer ou non ces dernières sur les smartphones déjà en circulation dépend entièrement du constructeur.

La quasi-totalité des grandes marques (Samsung ; Huawei ; Asus ; Sony ; Motorola ; Wiko etc ) proposent une ou plusieurs gammes de smartphones android.

iOS

iOS est le système développé par Apple, qui le réserve à ses propres appareils. Il faudra donc impérativement se tourner vers les iPhones afin de profiter de ce système d'exploitation.

Réputé pour sa simplicité d'utilisation et ses nombreuses fonctionnalités intégrées, iOS dispose du second magasin d'application du marché, avec plus de 1,3 million d'applications recensées sur l'App Store. Notons que certains éditeurs réservent leurs applications aux appareils iOS, notamment en matière de jeux vidéo.

iOS est un système fermé, ce qui signifie qu'il est impossible d'apporter des modifications ou de modifier ce dernier. iOS est donc bien moins personnalisable qu'Android, mais s'avère en contrepartie plus stable et plus simple d'utilisation.

Apple diffuse en outre directement l'ensemble des mises à jour d'iOS, il suffit donc de se connecter en WiFi pour récupérer automatiquement ces dernières.

Bien choisir son matériel

Bien entendu, les aspects matériels sont primordiaux dans le choix d'un smartphone. De nombreux éléments composent un smartphone, chacun d'entre eux ayant une incidence sur l'usage de l'appareil.

Taille de l'écran

Élément central d'un smartphone, l'écran doit retenir toute l'attention au moment du choix d'un smartphone.

Un grand écran (supérieur à 5 pouces ; soit 12,7 cm) sera idéal pour profiter pleinement des contenus multimédias : photos et vidéos seront ainsi parfaitement visibles, tandis que la lisibilité des sites web s'en trouvera accrue. De nombreux smartphones proposent aujourd'hui des écrans de 5,2 (13.2 cm), 5,5 (13,9 cm) voire 6 pouces (15,24 cm) de diagonale !

Ces derniers sont parfois appelés « phablette », fusion des termes « phone » et « tablette », soulignant ainsi leur statut de mini-tablette.

Notons cependant que si la lisibilité et le confort de visionnage accrus d'un grand écran sont indiscutables, ces smartphones sont logiquement moins adaptés aux personnes nomades ayant besoin de transporter régulièrement (et facilement) leur appareil.

Pour ces derniers, les smartphones disposant d'écrans entre 4 et 5 pouces seront plus adaptés.

Pour pallier au problème de la taille croissante des smartphones, les constructeurs s'emploient désormais à réduire la taille des bordures entourant l'écran. De cette manière, il est aujourd'hui possible de concevoir des appareils disposant d'un écran de 5,2 pouces, intégré dans un châssis de la taille d'un téléphone de 4,7 pouces !

Résolution de l'écran

Quelle que soit la taille d'un écran de smartphone, ce dernier est composé de pixels (exemple : 1920 x 1080 pixels), dont la densité va varier en fonction de la taille de l'écran et du nombre de pixels. Cette densité est appelée “résolution”.

Exprimée en DPI (Dot Per Inch) ou PPP (Points par Pouce) en français, la résolution aura un impact direct et important sur la finesse et la qualité d'affichage. On estime qu'à partir de 300 dpi, l'oeil humain n'est plus capable de discerner les pixels de l'écran, garantissant un affichage net et précis des caractères de textes et images.

3,5 pouces 4 pouces 4,5 pouces 5 pouces 5,5 pouces 6 pouces
854 x 480 pxl
960 x 640 pxl
1280 x 720 pxl
1920 x 1080 pxl
2560 x 1440 pxl
Lisibilité insuffisante
Lisibilité correcte
Lisibilité optimale

Si une définition Full HD (1920 x 1080 pixels) est suffisante pour garantir une bonne lisibilité en toutes circonstances, les usages liés à la réalité virtuelle accélèrent l'émergence d'écrans dotés d'une définition dite “Quad HD” (soit 2560 x 1400 pixels).

Les casques de réalité virtuelle imposent en effet l'utilisation d'un écran très haute définition, sous peine de rendre les pixels de l'image visibles une fois le casque installé.

Appareil photo

Les smartphones sont de plus en plus utilisés comme appareil photo d'appoint, voire même comme appareil photo principal. A ce titre, il convient de regarder avec attention ce composant lors du choix d'un smartphone.

L'un des premiers points à vérifier est bien entendu la définition du capteur photo. Exprimée en Mpixels (millions de pixels), la définition représente schématiquement la taille de la photo, ainsi que son niveau de détails. Plus la définition de l'appareil photo est élevée, plus les photos seront grandes et détaillées.

Une définition élevée permet d'effectuer des agrandissements et recadrages sans perdre en qualité, mais produit en contrepartie des fichiers occupant plus d'espace en mémoire.

A l'heure actuelle, la plupart des smartphones proposent des appareils photo allant de 8 à 23 Mpixels ; tant pour l'appareil photo arrière que l'appareil photo en façade (idéal pour les selfie ou les vidéoconférences !)

Outre la définition, d'autres critères permettent de comparer les appareils photo intégrés entre eux, dont notamment les fonctions logicielles intégrées. L'appareil photo dispose-t-il d'une stabilisation optique pour limiter les flous ? L'application photo dispose-t-elle d'un mode rafale ? Est-il possible de retoucher les photos directement sur le smartphone ? Des filtres artistiques sont-ils présents ?

De manière générale, deux éléments concentrent l'attention des constructeurs : l'intégration d'un stabilisateur optique permettant de limiter les flous et d'améliorer les photos en basse luminosité ; et l'amélioration de l'autofocus, permettant de faire le point plus rapidement, et de limiter encore les flous.

Notons en parallèle l'émergence des téléphones dotés d'un appareil photo à double optique. Ce système particulier permet d'utiliser les deux capteurs photos présents pour améliorer la qualité de l'image, ou proposer un système de zoom.

Enfin, il est à noter que la quasi-totalité des smartphones peut aujourd'hui servir de caméra vidéo. Dans ce cas précis, la définition et le nombre d'images par seconde sont les critères essentiels à prendre en compte.

Si des vidéos souvenirs occasionnelles peuvent se satisfaire sans soucis d'une définition de 1280 x 720 pixels à 30 images par secondes, les passionnés de vidéos préféreront un appareil capable de filmer en 1920 x 1080 pixels (full HD) à 60 images par secondes, voire 120 images par secondes et plus pour effectuer des ralentis !

Notons que de plus en plus de smartphones sont capables de filmer en UHD (4K) ! Dans ce cas, il est nécessaire de disposer d'un téléviseur compatible pour profiter pleinement de la qualité exceptionnelle des vidéos produites; et prévoir un appareil doté d'une grande capacité de stockage.

Processeur et mémoire vive

Les smartphones étant de véritables ordinateurs de poche, ils obéissent aux mêmes règles que ces derniers. Ils disposent donc d'un processeur effectuant l'ensemble des calculs, et dont dépend la réactivité générale de l'appareil.

La totalité des processeurs modernes permet de faire fonctionner un smartphone au quotidien sans accrocs. Naviguer sur internet et relever ses mails n'est plus une difficulté pour les smartphones actuels, y compris entrée de gamme.

Les nouvelles générations de processeurs se concentrent donc sur la capacité à faire fonctionner des applications lourdes (ex: montage vidéo ou jeux vidéo), sur leur consommation d'énergie et leur niveau de chauffe.

En parallèle, afin d'assurer un traitement multitâche optimal, certains fabricants multiplient le nombre de coeurs présent au sein de leurs puces; certains modèles (notamment MediaTek) pouvant atteindre dix coeurs !

Généralement dotés de 2 à 4 coeurs, les dernières génération de processeur pour smartphone sont aujourd'hui aussi puissant que des processeurs pour ordinateurs ultraportables !

La mémoire vive permettra quant à elle de lancer plusieurs applications simultanément sans ressentir de ralentissements ou de saccades. Si certains modèles sont aujourd'hui équipés de pas moins de 6 Go de mémoire vive, 2 Go suffisent pour une utilisation quotidienne fluide et sans accrocs.

Taille et Autonomie

La taille et l'autonomie d'un smartphone sont déterminantes en fonction de l'usage envisagé de l'appareil. Les utilisateurs nomades ayant une utilisation intensive de leur appareil en déplacement auront tout intérêt à opter pour un appareil compact, facilement transportable, et dont l'autonomie sera suffisante pour tenir une journée entière loin de toute prise électrique. En outre, la taille de l'appareil devra idéalement permettre de l'utiliser à une seule main.

A l'inverse, les utilisateurs plus sédentaires, ou visionnant massivement des contenus multimédias auront un intérêt particulier à privilégier un téléphone doté d'un écran de grande taille. L'autonomie peut alors être moins conséquente selon les appareils.

Quoi qu'il en soit, les fabricants de smartphones développent massivement des technologies de recharge rapide, permettant de recharger entièrement un smartphone en très peu de temps, ou de recharger une majorité de la batterie en quelques minutes !

A titre indicatif, voici les principales technologies de charge rapide existantes sur le marché à l'heure actuelle :

  • Qualcomm QuickCharge : Développée par Qualcaomm (fabricant de la majorité des processeurs des smartphones modernes), cette technologie permet à un téléphone équipé d'une puce Qualcomm compatible et d'un chargeur adapté de bénéficier d'un temps de recharge accéléré, permettant de recharger jusqu'à 75% de la batterie en 30 minutes.
  • MediaTek Pump Express : À l'instar de son concurrent Qualcommn, MediaTek (autre géant des processeurs pour smartphones) a développé sa propre technologie de recharge rapide. Les appareils équipés de puces MediaTek compatibles et d'un chargeur adapté pourront ainsi recharger jusqu'à 70% de leur batterie en 20 minutes.
  • Samsung FastCharge / Adaptative Fast Charging : Proposé par Samsung sur certains de ses appareils (ex : Galaxy S7), le système de recharge rapide de Samsung se rencontre sous différents noms selon les modèles de smartphone concernés. Elle permet de recharger jusqu'à 50% de la batterie en 30 minutes.
  • Motorola TurboPower : Présente sur certains téléphones Motorola, la technologie TurboPower s'appuie pour une part sur un couple chargeur/puce de contrôle de batterie spécifique, mais également sur des optimisations logicielles propres à la marque. Résultat ? Motorola annonce pouvoir recharger environ 60% de la batterie des téléphones compatibles en 30 minutes.

Bien choisir ses accessoires

Protéger

Si les smartphones sont très complets, ils sont aussi plus fragiles que ne pouvaient l'être les premiers téléphones sans fil traditionnels.

Afin de protéger l'appareil des petites chutes et chocs du quotidien, l'ajout d'une coque ou d'un étui s'avère être une sage précaution.

En outre, afin de limiter les risques de rayures, éclats ou même casse, il est également possible d'ajouter un protège-écran sur l'ensemble afin de préserver ce dernier !

Recharger

Pour prolonger l'autonomie d'un smartphone (en cas de long déplacement par exemple), rien ne vaut la batterie externe, parfois appelée “powerbank” ! Se présentant sous la forme d'un petit boîtier facile à transporter, ces batteries portables peuvent permettre de recharger entièrement un smartphone en cas de besoin : de quoi rester éloigné durablement de toute prise électrique !

Diffuser

Au fil des années, les stations d'accueil autonomes (sur batterie) et autres enceintes Bluetooth sont devenues des accompagnatrices naturelles des smartphones. Permettant de profiter pleinement de l'ensemble de la musique contenue au sein d'un smartphone, ces dernières deviennent de plus en plus compactes et de plus en plus puissantes, permettant de sonoriser un salon au besoin.

Par ailleurs, notons que depuis quelque temps, certains modèles disposent même d'un port USB permettant de recharger le smartphone en cas de besoin !

Mise à jour de votre navigateur Internet

Votre navigateur n'est plus supporté, nous ne pouvons vous garantir un fonctionnement optimal du site.

Pour une expérience utilisateur optimale, merci de mettre à jour votre navigateur vers une version plus récente.

Pas maintenant