DONNER MON AVIS
Vidéoprojection - Vidéoprojecteur : le lexique pour s'y retrouver !
Accueil > BCBU > Vidéoprojecteur : le lexique pour s'y retrouver !

Bien choisir Vidéoprojection

Vidéoprojecteur : le lexique pour s'y retrouver !

Si les vidéoprojecteurs sont des appareils techniques et très évolués, quelques critères simples permettent de mieux cerner les capacités et limitations de chaque modèle. Quatre grands critères se distinguent et sont à étudier avec attention en fonction de l’usage souhaité.

- La technique de projection
- La définition de l’image
- Le taux de contraste

lexique

La technique de projection

Deux grandes techniques dominent le marché en matière de vidéoprojection : le Tri-LCD et le DLP.

Schema


- Les vidéoprojecteurs Tri-LCD sont basés sur une technologie économique à mettre en place, et ont permis de faire baisser sensiblement le coût des vidéoprojecteurs.

Au sein d’un appareil Tri-LCD, la lumière blanche de la lampe est divisée en trois faisceaux via des miroirs, chacun d’entre eux traversant alors un panneau LCD coloré (Rouge, Vert ou Bleu). Ces faisceaux colorés convergent ensuite pour constituer l’image projetée à l’écran.

Outre leur prix, souvent plus bas que celui des appareils DLP, les vidéoprojecteurs Tri-LCD produisent généralement des couleurs plus vives, et nécessitent souvent moins de réglages et d’ajustements pour l’image, les panneaux internes étant alignés une fois pour toutes en usine. Enfin, les panneaux LCD ayant été miniaturisés au fil des années, les vidéoprojecteurs Tri-LCD sont généralement plus compacts et légers que leurs homologues DLP.

En contrepartie, leur taux de contraste peut être moins élevé que celui de vidéoprojecteurs utilisant d’autres technologies.

Retrouvez ICI une sélection de vidéoprojecteurs Tri-LCD

videoprojecteur dlp

- Les vidéoprojecteurs DLP représentent aujourd’hui la majorité des appareils proposés par les constructeurs. Ces vidéoprojecteurs sont aujourd’hui les plus utilisés par les amateurs de Home Cinema.

Les appareils DLP sont basés sur un faisceau lumineux unique, un miroir composé de plusieurs millions de lentilles (une pour chaque pixel) et une roue colorée (Rouge, Vert et Bleu) tournant à grande vitesse. Chaque image est ainsi générée en trois temps : une partie rouge, une partie verte et une partie bleue.

Ces trois phases se succèdent si rapidement que l’œil humain n’arrive pas à les percevoir, et ne voit finalement qu’une seule et même image (phénomène de persistance rétinienne) !

Cette méthode permet d’obtenir une image plus lumineuse et plus détaillée qu’avec les vidéoprojecteurs Tri-LCD. De plus, le taux de contraste obtenu est sensiblement plus élevé, ce qui fait des vidéoprojecteurs DLP des compagnons de choix pour les amateurs de Home Cinema.

En contrepartie, ces appareils sont généralement plus encombrants et moins silencieux que d’autres.

Retrouvez ICI une sélection de vidéoprojecteurs DLP


La définition de l’image

Les images projetées par les vidéoprojecteurs sont numériques, et donc composées de pixels. La définition de l’image représente le nombre de pixels de l’image projetée, en largeur et en hauteur. De manière très simple, plus ces chiffres sont élevés, plus l’image est détaillée.

Afin de s’y retrouver, voici un tableau récapitulatif des principales définitions existantes pour les vidéoprojecteurs, associées à leur appellation :

Appellation courante

Consulter notre offre

Full HD et supérieure

Vidéoprojecteurs Full HD et supérieure sur Boulanger.com

Entre HD et Full HD

Vidéoprojecteurs Entre HD et Full HD sur Boulanger.com

Inférieure à HD

Vidéoprojecteurs Inférieure à HD sur Boulanger.com

Le taux de contraste

Derrière ce terme pouvant paraître complexe se cache tout simplement le rapport entre la nuance la plus sombre pouvant être produite par le vidéoprojecteur, et la nuance la plus claire.

L’ensemble s’exprime sous forme d’un rapport, par exemple 1000 :1, exprimant la différence entre ces deux nuances. Dans cet exemple, 1000 :1 signifie que la nuance la plus sombre pouvant être produite est 1000 fois plus sombre que la nuance la plus claire.

Concrètement, plus le taux de contraste est élevé, plus les noirs seront profonds, et les blancs éclatants.

Le niveau de luminosité

Exprimée en Lumens, cette mesure exprime la puissance lumineuse produite par le vidéoprojecteur. Une luminosité trop faible aura pour conséquence la production d’une image délavée et peu lisible, nécessitant d’assombrir la pièce.

Au contraire, une luminosité élevée permettra de produit une image vive, et de rendre cette dernière visible, y compris dans une pièce éclairée. En outre, plus l’image projetée est grande, plus la luminosité devra être importante.


Mise à jour de votre navigateur Internet

Votre navigateur n'est plus supporté, nous ne pouvons vous garantir un fonctionnement optimal du site.

Pour une expérience utilisateur optimale, merci de mettre à jour votre navigateur vers une version plus récente.

Pas maintenant